Test complet du LG Optimus 3D

Publié le 27 Nov 2011 par lepetitmessager |


Mots clés :,

closeCet article a été publié il y a 5 ans 9 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’ai en ma possession le premier smartphone 3D du marché : le LG OPTIMUS 3D ! L’occasion pour moi de revenir sur ces mois d’utilisation et de vous présenter ses atouts et ses faiblesses. J’en profiterai également pour le comparer sur certains points à ses concurrents.

DESIGN

Lorsque l’on prend pour la première fois le LG Optimus 3D dans la main, on a tout de suite un sentiment de robustesse, de solidité grâce à ses matériaux de qualité : acier brossé sur la façade arrière, coque plastique mate. Contrairement à de nombreux smartphones du marché, le constructeur LG a décidé d’être dans la rupture, de ne pas suivre la tendance du « tout plastique ». Pour le coup, c’est très agréable car on n’a pas l’impression de tenir un gadget mais un vrai produit haut de gamme. D’ailleurs, après de nombreuses chutes, mon LG optimus 3D est toujours intact. Mis à part quelques micros rayures, les matériaux choisis par le constructeur coréen ont tenu leur promesse.

L’autre caractéristique de ce téléphone, c’est son écran de 10,92 cm (4,3’’) de diagonale. Le LG OTPIMUS 3D est donc à mi-chemin entre le smartphone et la tablette. Ce qui vous permettra de profiter dans toutes les situations de votre contenu multimédia. Pour moi, c’est d’ailleurs l’un de ses principaux points forts car il est très agréable de regarder des vidéos ou de jouer dessus. Le seul point négatif de cet écran repose sur sa résolution basse de 480 X 800. Nous sommes donc loin de la résolution de l’iPhone 4 S (960 x 640) mais équivalente à celles des Samsung Galaxy S II et HTC Sensation XL.

ECRAN 3D


Si une question se pose à ce sujet, c’est bien celle de la réelle utilité de la 3D ? Il est clair que la 3D est vraiment attrayante au début, on l’utilise régulièrement, notamment pour montrer le résultat à notre entourage. Mais plus le temps passe et moins on pense à l’utiliser. Il faut dire que le rendu sur l’Optimus 3D n’est pas encore parfait, il s’agit de la même 3D que vous retrouvez sur la Nintendo 3D.

Vous pouvez donc voir certains jeux, films et photos en 3D sans porter de lunettes. Pour ma part, je trouve le rendu pour les jeux décevants car il en devient parfois difficile à jouer, les images deviennent floues. Par contre, grâce à son appareil photo, on peut prendre des photos et vidéos en 3D, ce qui est un vrai plus. A plusieurs reprises, j’ai réalisé des clichés assez sympas en 3D qui sont agréables à regarder. Disons que la 3D permet d’apporter de la profondeur aux personnes ou objets pris.

CONNECTIVITES

Le LG OPTIMUS 3D est à ce niveau bien équipé puisqu’il peut compter sur toutes les connectiques habituelles telles qu’un port Mini HDMI, le WIFI, le Bluetooth, GPS… J’ai pu sans problème le connecter à ma télévision avec un câble mini HDMI. Mis à part quelques conflits entre le WIFI et la data, corrigés par une mise à jour du firmware, je n’ai pas rencontré d’autres problèmes.

Même si la technologie NFC n’est pas réellement lancée sur le marché français, je regrette néanmoins que le constructeur coréen n’ait pas intégré une puce NFC dans ce dernier. Mais il s’agit d’un caprice de technophile et non d’un point faible…

APPAREIL PHOTO

Comme je l’ai déjà dit ci-dessus, ce smartphone permet de prendre des clichés et vidéos en 3D. Il est en effet équipé d’un double capteur 5MP. La qualité des photos n’est bien sûr pas de 10 MP mais de 5MP. J Il s’agit de l’autre bémol de ce portable, car les concurrents en face ont des appareils photos numériques plus proches des 8 ou 10MP. Néanmoins, le rendu des photos 3D est quand même sympa, cette technologie apporte même « un plus » sur certaines photos : plus de relief, de profondeur. Et puis dans 30 ans quand la 3D sera ancrée dans notre vie, vous pourrez ressortir vos premiers clichés 3D de 2011 !

PERFORMANCE 

De ce point de vue, je n’ai vraiment pas eu à me plaindre. Il s’agit d’un portable très rapide et qui peut endurer une utilisation intensive. Je peux ouvrir en toute confiance une dizaine d’applications simultanément sans que celui-ci bug. Avec son double cœur de 1 GHz et ses 500MO de RAM, je n’ai jamais eu aucun souci pour ouvrir les dernières applications mobiles du marché, les derniers jeux vidéo en vogue. Ce qui est un réel point fort pour moi.

J’attends avec impatience la mise à jour du système d’exploitation, qui se fait attendre depuis un bon moment. Aujourd’hui ce dernier est toujours sur Android 2.2, la mise à jour à Android 2.3 (Gingerbread) permettra sûrement d’améliorer encore les capacités de ce smartphone et sa gestion du multitâche.

AUTONOMIE

Comme tous ses concurrents, l’Optimus 3D est victime de la durée de vie de sa batterie. Il ne faut pas oublier de le recharger chaque jour pour pouvoir l’utiliser. Son grand écran et surtout la 3D sont en effet très gourmands en énergie.

CONCLUSION

Dans l’ensemble je suis très heureux de mon LG OPTIMUS 3D. En un an, LG est vraiment passé du bas de gamme au haut de gamme. Mis à part quelques petites imperfections (la batterie et le capteur photo notamment), j’ai été conquis par son design classe et épuré, son grand écran et la puissance de ce dernier !




Back to Top ↑