Le marché du mobile en hausse grâce à Free ?

Publié le 11 Mai 2012 par Thomas Archambaud |


Mots clés :

closeCet article a été publié il y a 4 ans 11 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Selon les derniers rapports de l’ARCEP (Autorité de la Régulation des Communications Electroniques et des Postes) le premier trimestre 2012 illustrerait un marché du mobile Français en hausse. Selon les dernière estimations, le territoire français compterai 70 millions de cartes SIM; ce qui correspond à 107% de la population. En 2012, on déduit 854 000 cartes supplémentaires par rapport à 2011.

 

Ces hausses sont en partie dus à l’arrivée de Free sur le marché du mobile en France (le 10 janvier). Cette hausse représente 1,2% de hausse sur le trimestre, et 6% de hausse sur l’année. Le succès de Free a provoqué un record sur la fabrication de nouvelles puces SIM (900 000); si l’on compare les différents semestres sur 5 ans, le nombre de nouvelles cartes ne s’élevaient pas au-dessus de 300 000 cartes en moyenne.

Malgré ces hausses, le parc d’utilisateurs des services des opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO) subit une baisse en passant de 11,43% de nouveaux clients à 11,15%. L’une des causes est l’arrivée de forfaits nouveaux à bas prix sur le marché. Free a littéralement tiré les prix des forfaits téléphoniques de ses concurrents vers le bas, en proposant des forfaits tout aussi intéressant mais à plus faibles coûts.

On continue d’observer les différents opérateurs ajuster leurs prestations afin de conserver leur clientèle. L’une des stratégies intéressantes des différents opérateurs n’est pas tant de tirer les prix vers le bas; ils jouent la carte de la qualité et du service après-vente, le talon d’Achille de Free qui tente tant bien que mal de combler son retard sur son service-client.

 




Back to Top ↑