Interview du chef de produit Windows Phone 7 sur la mise à jour Mango

Publié le 14 Sep 2011 par lepetitmessager |

Système d'exploitation:
Mots clés :

closeCet article a été publié il y a 5 ans 9 mois 12 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

A l’occasion de la nouvelle mise à jour Mango, nous avons eu la chance de rencontrer en mai dernier le chef de produit Frédéric Brandt ! Cet échange d’environ une heure nous a permis d’apprendre de nombreuses choses sur la futur mise à jour Mango et les dessous de cette industrie. On y découvre notamment toutes les nouvelles fonctionnalités, notamment la grande évolution du hub social, du cloud ou même de l’appareil photo. Après des retours très positifs des utilisateurs de smartphones, Mango a tout pour conquérir de nouveaux acquéreurs en manque d’ergonomie novatrice et de fonctionnalités alliant l’utilité et l’exclusivité. Au-delà des détails techniques, vous apprendrez dans cette interview qu’il n’est pas tâche aisée, même pour un fournisseur de système d’exploitation tel que Microsoft, de déployer une mise à jour sur tous les terminaux WP7.Même si la tension se fait palpable à l’arrivée imminente de Mango, les retours du chef de produit WP7 sont positifs. Mango devrait être en effet déployée très rapidement sur tous les terminaux WP7 en circulation. En d’autres termes, tout le monde aura dans quelques semaines la mise à jour sur son smartphone windows phone 7.

Mango ne sera pas le nom commercial de la mise à jour :

« La prochaine mise à jour majeure de Windows phone 7 a comme nom de code « Mango ». Cela reste encore à définir mais Mango ne sera pas le nom commercial que nous allons employer. Pour l’instant nous avons prévu d’employer le mot « Windows phone » uniquement. Le principe de cette mise à jour est que toute personne ayant un Windows phone à jour (Il faut avoir fait les mises à jour précédentes) puisse avoir sur son téléphone Mango. Par exemple, une personne qui a acheté son téléphone en octobre dernier (2010), pourra également profiter des nouvelles fonctionnalités ».

Un hub contact puissant et multiplateforme :

« A l’intérieur de cette mise à jour, il y a justement un certain nombre de nouvelles fonctionnalités. Il y a effectivement le multitâches, l’intégration dans le hub « contact » de nouveaux réseaux sociaux. On va pouvoir intégrer par exemple Twitter, directement dans le hub « contact ». Nous allons également intégrer d’autres réseaux sociaux qui sont fédérés sur Windows live tels que Linkedin ! Avec ce dernier par exemple, on va avoir une expérience plus riche, un usage plus professionnel ».

Quelles sont les améliorations à retenir pour le hub « contact » ?

« Il y a donc une intégration encore plus forte de tout ce qui va tourner autour des réseaux sociaux, comme Facebook et Windows live. On va vraiment vers une étape plus loin avec toute une série de fonctionnalités, qui sont donc natives de Windows live et Facebook. Nous allons ainsi les intégrer dans notre OS pour augmenter ces usages ».

Actuellement les notifications sur Facebook n’existent pas, qu’en est-il de la nouvelle version Mango ?

« Ça c’est effectivement quelque chose qui va changer. Aujourd’hui nous avons toutes les vignettes dynamiques sur notre écran d’accueil, on va vraiment rendre les choses beaucoup plus vivantes et beaucoup plus interactives, sur tous les contenus qui viennent de Facebook et Windows Live. On a également retravaillé toute la partie calendrier, afin de pouvoir consulter depuis son téléphone son calendrier Facebook ».

 Le cloud vous suivra partout dans votre poche :

« Toute la partie partage de documents, comme avec SkyDrive qui est selon moi une expérience assez bluffante. On arrive à cette vision de Microsoft qui est de rendre assez accessible du contenu, et ce quel que soit l’écran. Le cloud, c’est vraiment cette vision du nuage, tout votre contenu est dedans. Quel que soit l’appareil sur lequel vous allez regarder le contenu, vous allez le faire de manière complètement transparente. Avec la première version de Windows phone 7, on s’approchait déjà de ça, justement avec l’intégration de Facebook et de Windows liveEn faisant en sorte que cette activité que vous avez en ligne soit à portée de main, sans passer forcément par différentes applications mobiles ».

Un multitâches amélioré :

« Avec la prochaine mise à jour qui arrive à l’automne prochain, ont franchi encore un cap dans la simplification de l’usage du smartphone, également avec le multitâches. On va plus facilement basculer d’une application à l’autre. Bien sûr toutes les applications mobiles ne sont pas relativement multitâches, il y a un certain nombre de choses qu’un développeur doit faire pour que son application puisse profiter du multitâches ».

Donc si les développeurs ne rééditent pas leurs applications actuelles, elles ne seront pas multitâches ?

«Oui exactement. Après, avec des applications comme le Figaro, la question ne se pose pas. Même si aujourd’hui, on essaye de lancer le Figaro, tout le contenu de cette application mobile est statique. C’est-à-dire qu’une fois que vous avez téléchargé le contenu, si vous sortez de cette application mobile et que vous y revenez, l’application est juste mise en veille. Rien n’a changé dans l’application, on retombe exactement à l’endroit où on l’avait laissée. La seconde annonce avec le multitâches, c’est plus pour les applications comme Deezer où il y a un flux continu d’informations : on va continuer de télécharger de l’information même quand celle-ci est en veille, en second plan.

En termes d’utilisation, ça peut être naviguer sur Internet tout en écoutant une playlist ou avoir une application qui vous permet de télécharger des podcasts, tout en faisant quelque chose d’autre sur votre smartphone. C’est d’ailleurs plutôt ce scénario-là qui va vraiment être valorisé avec ces fonctionnalités, et non juste une page avec du texte, des images que nous aurons chargées une fois (cf. : Application Figaro)».

Pour cette nouvelle mise à jour, comment va se passer son déploiement sur les différents terminaux déjà commercialisés ? Comment se passe la discussion avec les constructeurs ? Sur combien de temps avez-vous prévu d’échelonner ce déploiement ?

« En fait les premières mises à jour que nous avions eu en février et mars, nous ont vraiment permis de voir quels sont les points bloquants. Qu’est ce qui marche, qu’est ce qui ne marche pas lorsque nous faisons une mise à jour. Dans tous les cas lorsque Microsoft fait une mise à jour de son système d’exploitation sur les téléphones Windows phone, il doit avoir l’accord de l’opérateur téléphonique sur lequel fonctionnent les téléphones WP7.

Donc lorsque j’achète un HTC 7 Mozart chez Orange, je suis content que Microsoft soit obligé de m’assurer qu’Orange valide la mise à jour. Pareille chez SFR… Après le processus de mises à jour en soi n’est pas du ressort de l’opérateur mais de Microsoft. Une fois que l’opérateur a validé une mise à jour qui va fonctionner sur son réseau téléphonique, Microsoft va distribuer la mise à jour ».

Et les constructeurs dans tout ça, ont-ils également leur mot à donner ?

« Lorsque l’on développe la mise à jour pour un modèle précis, on le fait avec le constructeur. On s’assure déjà que le constructeur n’a pas envie de le faire lui-même, par exemple une mise à jour de firmware, le driver de l’appareil photo, etc. c’est quelque chose qu’il va pouvoir intégrer dans la mise à jour de Windows Phone. Une fois que cela est validé, on envoie le tout à l’opérateur. Enfin si l’opérateur a envie de faire des mises à jour, il peut également le faire dans la  mise à jour Microsoft. Par exemple pour des applications qui sont pré-embarquées (Orange et moi, la ligue 1…). Ce n’est qu’une fois que tout est terminé, que Microsoft procède au déploiement.

En fait, ce qui s’est passé en février-mars, c’est qu’on a eu un échelonnement assez large, du fait que tous les téléphones n’étaient pas sur une même base 100 % commune. Il y avait certains constructeurs qui avaient des modifications, empêchant nos serveurs de détecter les téléphones et ainsi lancer des mises à jour disponibles. On a donc eu une première mise à jour, avant même la mise à jour qui ajoutait le « copier-coller ». Cette première mise à jour s’assurait que tous les téléphones avaient bien les mêmes identifiants qui permettront à nos serveurs de les reconnaître ».


Du coup, combien de temps va prendre le déploiement de Mango sur tous les terminaux Windows phone 7 en circulation ? Peut-on espérer à la rentrée avoir un déploiement complet sous 4-5 semaines ?

« Ça je ne peux pas vous le dire, je pense que ça doit être beaucoup moins, parce que le travail qui va être fait avec les nouveaux terminaux WP7 va nous faire gagner beaucoup de temps. Je vous fais entrer dans l’industrie des opérateurs. En fait quand un opérateur commence à distribuer un téléphone, il lui fait passer des tests. C’est comme ce que je vous disais avec l’OS, il fait ça avec tous les téléphones. Ça s’appelle la « technical acceptance ». Les ingénieurs de chez Orange, SFR et Bouygues, leur font passer toute une batterie de tests pour s’assurer que les téléphones fonctionnent bien. Ex : ça capte là où ça devrait capter, il n’y a pas d’interférences, les appels sont bien reçus, la voix est bien transmise… Tout ce volet là a lieu pour tous les nouveaux téléphones, et comme dans les nouveaux téléphones il y aura Mango, ils valideront l’OS Mango en validant les nouveaux téléphones. A priori, en validant la mise à jour de l’OS, il n’y a pas de raison que le délai soit plus long qu’il n’est été dans le passé. Encore une fois ça ne dépend pas de nous, on a vraiment cette relation de partenaires avec les opérateurs qui fait que nous devons attendre que tout le monde ait validé la mise à jour ».

Aujourd’hui est-ce que l’on est sûr que tous les Smartphones Windows phone 7 recevront la mise à jour Mango ?

« Aujourd’hui oui. Il y a eu un délai supplémentaire sur le Samsung Omnia 7 avec la mise à jour NoDo mais elle arrivera en même temps que les autres. Nous sommes en train de travailler dessus. Tous les utilisateurs de Windows phone auront la mise à jour Mango à la rentrée, c’est une certitude » !

Merci à l’agence Heaven pour l’organisation 😉




Back to Top ↑